Victime de revenge porn? Que faire ?

Temps de lecture : 3 min

Rihanna, Laure Manaudou et bien d’autres ont été victimes de revenge porn.

C’est en ce moment de plus en plus courant de voir des comptes Snapchat affichant des internautes qui se font cyber-harceler.

Que faire si on en est victime?

Récemment on a entendu parlé de revenge porn avec l’affaire de Benjamin Griveaux candidat LREM à la mairie de Paris.

Mais on entend encore parler de plus en plus de ce délit en ce moment avec le confinement.

Mais c’est quoi le revenge porn exactement et que peut on faire si on en est victime?

Le revenge porn ou vengeance pornographique ou encore pornodivulgation est le fait d’avoir un contenu à caractère pornographique diffusé sur des sites sur les réseaux sociaux … sans accord.

On parle d’auteur et de victime.

L’auteur étant la personne ayant diffusé ce type de contenu à l’encontre de X qui elle, devient donc une victime.

Et on peut retrouver ce type de contenu partout sur la toile. Les réseaux sociaux sont les premières armes des auteurs.

Beaucoup de comptes ficha publient un contenu pour que des internautes critiquent et cyber harcèlent les victimes.

On parle donc de revenge porn pour l’acte de diffusion de contenu.

On parle de cyber-harcélement pour les internautes décidant d’harceler les victimes .

En ce moment comme j’ai pu le dire le confinement multiplie ces actes de revenge porn, voir cette vidéo.

Le fait d’être confiné et de ne pas pouvoir rencontrer des personnes IRL donne l’occasion à des personnes mal intentionnées de multiplier leurs victimes.

Dans un premier temps vous êtes libres de faire ce que vous voulez de votre corps. Vous pouvez aussi envoyer le contenu que vous voulez. Cependant je vous conseille d’éviter d’envoyer des « nudes »  même a des personnes que vous connaissez. 

Vous ne savez pas où votre contenu peut se retrouver et les intentions de la personne qui va le recevoir.

Si x envoie un contenu à y et que y l’envoie à z et que z le diffuse sur les réseaux sociaux y et z sont auteurs de cette infraction.

Si vous êtes victime de revenge porn :

Faites en sorte d’accumuler le maximum de preuves des diffusions ainsi que des messages.

Même si ce n’est pas facile il faut pouvoir être armé pour la procédure qui va suivre.

Je vous conseille de contacter ce compte instagram : stop.fischa qui vous aidera dans les démarches judiciaires. C’est plus facile d’être accompagné dans cette épreuve.

De plus vous pouvez directement déposer plainte auprès du commissariat de police pour revenge porn.

Les lois concernant le harcèlement en ligne évoluent.

A toutes les victimes sachez que vous n’êtes pas seules et qu’on peut vous aider.  Parlez en à vos parents si vous êtes jeunes ils sont là pour vous aider. Même si vous vous dites que c’est honteux. Ils ont vécu avant vous. Eux aussi ont été jeunes ils vont vous aider, ils ont le devoir de vous protéger.

Le revenge porn ou vengeance pornographique est passible d’une peine de jusqu’à deux ans de prison et 60 000 € d’amende.

En l’absence d’accord de la personne victime pour la diffusion, peu importe si elle avait donné un  » consentement exprès ou présumé  » pour l’enregistrement initial.

En gros capture d’écran enregistrement vidéo photos … c’est assez large.

Même si vous enregistrez une cam c’est exactement pareil …

Donc si vous êtes victime, il faut porter plainte absolument.

Le revenge porn comme le harcèlement en ligne est un crime. Vous ne devez pas laisser passer cette infraction.

Nous sommes acteurs de la digitalisation des artistes et des entreprises n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *